Pin
Send
Share
Send


Mecque (Makkah al-Mukarramah, Arabe: مكة المكرمة) est une ville islamique sainte dans la province de La Mecque en Arabie Saoudite, dans la région historique du Hedjaz. Il se trouve dans une vallée entourée de collines basses. La ville est située à 45 miles (73 kilomètres) à l'intérieur des terres de Djeddah, dans l'étroite vallée de sable d'Abraham, à 277 mètres (909 pieds) au-dessus du niveau de la mer. Il est situé à 80 kilomètres de la mer Rouge.

La ville est vénérée par les musulmans pour contenir le site le plus sacré de l'islam, le Masjid al-Haram. Un pèlerinage qui implique une visite prolongée de la ville est exigé de tous les musulmans valides qui peuvent se permettre d'aller au moins une fois dans la vie d'un individu. Il est interdit aux personnes d'autres confessions d'entrer dans la ville sainte.

Le mot anglais Mecque, ce qui signifie "un endroit où beaucoup de gens sont attirés" est dérivé de Makkah.

Bien que La Mecque soit la capitale religieuse de l'Arabie saoudite, la capitale politique de la nation est Riyad.

Prénom

Mecque est la translittération anglaise originale du nom arabe. Dans les années 80, le gouvernement saoudien et d'autres ont commencé à promouvoir la translittération Makkah (en entier, Makkah al-Mukarramah), qui ressemble plus à la prononciation arabe réelle.

L'orthographe Makkah ou Meccah n'est pas nouveau et a toujours été une alternative courante.1 (Dans les œuvres et les lettres de T.E. Lawrence, presque toutes les variations imaginables de l'orthographe apparaissent.)

L'orthographe Makkah est de plus en plus courante, reprise par de nombreuses organisations, dont les Nations Unies, le Département d'État américain et le British Foreign and Commonwealth Office, mais l'orthographe Mecque reste d'usage courant.

Importance religieuse

Contexte historique

La ville de La Mecque dans le Royaume d'Arabie saoudite est la ville la plus sacrée de la religion islamique. Sa position en tant que centre du monde islamique est attribuée au fait qu'il est le lieu de naissance du prophète Mahomet et à la religion qu'il a fondée.

La Mecque antique était une oasis sur la route des caravanes reliant le monde méditerranéen à l'Arabie du Sud, à l'Afrique de l'Est et à l'Asie du Sud. Il était devenu un important centre commercial et religieux, connu sous le nom de Macoraba, à l'époque romaine et byzantine.

La Mecque et Médine (la deuxième ville la plus sainte après la Mecque) sont situées dans une zone connue sous le nom de Hijaz, (qui signifie «barrière») dans la région ouest de la péninsule arabique. Le tropique du Cancer traverse le centre de cette région. La Mecque est dans les montagnes de Sirat, à environ 80 km de la ville portuaire de Jidda (Djeddah).

La sainteté de La Mecque a été établie avant les jours de Muhammad, traçable à Ka'bah et au printemps de Zamzam.

Objets et lieux de vénération

Le centre de la mosquée sacrée, montrant la Ka'bah après les prières du vendredi
Ka'bah

La Ka'bah est un grand bâtiment cubique situé à l'intérieur de la mosquée la plus sacrée de l'Islam Masjid al-Haram. La Ka'bah est aussi appelée al-Baytu'l-Ḥarām (البيت الحرام "La Maison Sacrée"). Pour la communauté musulmane, la Ka'bah tient une place analogue à celle du Mont du Temple à Jérusalem pour les Juifs. Selon le Coran, la Ka'bah a été construite par Ibrahim (Abraham) et son fils Ismail (Ismaël), et a été un centre religieux depuis. La Ka'bah peut être appelée l'endroit le plus saint de l'Islam. Les musulmans du monde entier se tournent vers la Ka'bah pour leurs prières quotidiennes, symbolisant l'unité dans l'adoration d'un seul Dieu.

La pierre noire

La Pierre noire est un objet de révérence, dit-on remontant à l'époque d'Adam et Eve, cachée pendant le grand déluge et restaurée plus tard à Abraham pour inclusion dans la Ka'bah originale. La pierre est la pierre angulaire orientale de la Ka'bah. Selon la légende, la pierre, à l'origine blanche, a été donnée à Adam lors de sa chute du paradis. Il est devenu noir en absorbant les péchés des milliers de pèlerins qui l'ont embrassé et touché.

Puits de Zamzam

Le puits de Zamzam (ou bien Zamzam ou simplement Zamzam) est un puits situé dans la Masjid al Haram près de la Ka'abah.

Les musulmans croient que le puits Zamzam a été révélé à Hagar, épouse d'Abraham et mère d'Ismaël. Selon la légende islamique, Abraham avait quitté La Mecque sur ordre de Dieu, ne laissant Hagar et Ismaël qu'avec seulement de l'eau et des dattes. Lorsque l'eau s'est épuisée, Hagar a couru entre les collines de Safa et Marwa à la recherche de plus. Elle a fait le voyage sept fois, jusqu'à ce que l'ange Jibril apparaisse et frappe le sol avec son aile. Une source est apparue, qu'Agar a ensuite confinée avec du sable et des pierres.

La source de Zamzam, dont le puits puise, est considérée par les musulmans comme un affluent de la Les eaux du paradis. L'eau continue de couler jusqu'à ce jour. Il est considéré comme divinement béni, capable de satisfaire à la fois la faim et la soif, ainsi que de guérir la maladie. Les pèlerins mettent tout en œuvre pour boire cette eau lors de leur pèlerinage à La Mecque.

Al-Masjid al-Ḥarām

"La Mosquée Sacrée", parfois appelée "Le Noble Sanctuaire" n'est pas seulement la plus grande mosquée de La Mecque, mais au monde. Il entoure la Ka'bah, vers laquelle les musulmans se tournent tout en offrant la prière quotidienne. Il est considéré comme l'endroit le plus saint sur Terre par les dévots musulmans. La mosquée est également connue sous le nom de Haram ou Haram Sharif.

Enfermé dans la vaste structure se trouvent non seulement la Ka'bah mais le puits Zamzam, le Hijr et les collines de Safa et Marwa. Le Haram est entouré de sept minarets imposants et de soixante-quatre portes. La structure couvre une superficie de 356 800 mètres carrés, y compris les espaces de prière extérieurs et intérieurs et peut accueillir près d'un million de fidèles pendant la période du Hajj. La structure actuelle est le résultat d'un vaste projet d'extension commencé en 1982 sous le parrainage de feu le roi Fahd. L'importance de la mosquée est double. Ce n'est pas seulement la direction commune vers laquelle les musulmans prient, mais c'est aussi le lieu principal des pèlerinages.

Selon la théologie islamique, la mosquée a d'abord été construite par les anges avant la création de l'humanité, lorsque Dieu a ordonné un lieu de culte sur Terre pour refléter la maison céleste appelée al-Baytu l-Maˤmur (Arabe: البيت المعمور), qui se traduit par «Le lieu de culte des anges». On pense que la Ka'abah est directement en dessous de la céleste Al-Baytu l-Maˤmur.

La première Ka'bah a été construite par des anges et Adam a été le premier humain à la reconstruire. De temps en temps, la mosquée est détruite puis reconstruite. Selon la croyance populaire, il a été construit par Ibrahim avec l'aide de son fils Ismael. Allah leur a ordonné de construire la mosquée et la Ka'bah. La pierre noire est située près du coin est de la Ka'abah, et on pense qu'elle est «tombée du ciel» et est devenue noire à cause des méfaits de l'homme.

Et quand Abraham et Ismaël ont soulevé les fondations de la maison (Kaaba): Notre Seigneur! accepter de nous; Tu es sûrement l'Audition, la Connaissance (Qu'ran 2: 127).

Après l'Hégire, lors du retour victorieux de Mahomet à La Mecque, les habitants de La Mecque eux-mêmes ont enlevé toutes les idoles à l'intérieur et autour de la Kaaba et l'ont nettoyée. Cela a commencé la domination islamique sur la Ka'aba et la construction de la mosquée autour d'elle.

Pèlerinage

Le saviez-vous? Le Hajj est le pèlerinage annuel à la Mecque des dévots musulmans

Le Hajj est le pèlerinage annuel à la Mecque fait par les fidèles musulmans. C'est le cinquième des Cinq piliers de l'islam, une obligation qui doit être remplie par tout musulman valide dont la santé et les finances lui permettent de le faire, au moins une fois dans sa vie. Un pèlerin est tenu, avant de partir, de réparer tous les torts, de payer toutes les dettes et de prévoir d'avoir suffisamment d'argent pour leur voyage et le soutien de leur famille pendant leur absence.

Le Haram est le point focal des pèlerinages du Hajj et de la Omra qui ont lieu au mois de Dhu al-Hijjah dans le calendrier islamique et à tout moment de l'année.

Le Hajj était un ancien rituel, même à l'époque de Mahomet au septième siècle. Certains éléments du Hajj remontent à l'époque d'Abraham, vers 2000 avant notre ère. Muhammad était connu pour effectuer régulièrement le Hajj et la Omra, avant même qu'il ne commence à recevoir des révélations.2 Avant l'ère des explorations mondiales européennes, le pèlerinage à La Mecque était la plus grande expression de la mobilité humaine. On estime que de 2 à 4 millions de pèlerins font désormais le voyage chaque année.

Histoire

Photo de la Ka'aba prise en 1880.Vue de la Mecque 1910.la Ka'aba, La Mecque 1937.

Les historiens universitaires affirment avec certitude que la Mecque a été un sanctuaire et un centre commercial pendant un certain nombre de générations avant le prophète Mahomet. L'étendue du commerce Meccan a été vivement débattue. Certains historiens pensent que la Mecque était un point de cheminement sur une route terrestre allant du sud de l'Arabie au nord aux empires romain et byzantin, et que les épices d'Arabie et de l'océan Indien étaient acheminées à travers la Mecque. Patricia Crone, dans son livre Le commerce Meccan et la montée de l'islam, fait valoir que les Mecquois étaient de petits marchands vendant du cuir, du beurre de chameau, etc.

Selon les traditions coranique et musulmane, la ville a été attaquée par une armée éthiopienne aksoumite dirigée par Abraha en 570, l'année de la naissance de Mahomet. Selon la légende, l'attaque aurait été repoussée par des pierres larguées par des milliers d'oiseaux, suivies d'une peste.

Avant l'époque du prophète islamique Muhammad, la Mecque était sous le contrôle de la tribu connue sous le nom de Quraish. Muhammad, un membre de Banu Quraish, (qui signifie Fils de Quraish) a été exilé de la ville pour avoir prêché contre le paganisme, est retourné dans la ville en triomphe en l'an 630 CE, et après avoir retiré les images cultes de la Kaaba, l'a dédié comme le centre du pèlerinage musulman. Après la montée de l'empire islamique, La Mecque a attiré des pèlerins de l'empire étendu, ainsi qu'une population de savants toute l'année, des musulmans pieux qui souhaitaient vivre près de la Ka'aba et des habitants locaux qui servaient les pèlerins. En raison de la difficulté et des dépenses du Hajj, le pèlerinage annuel était petit comparé aux millions qui gonflent La Mecque aujourd'hui. Les pèlerins sont arrivés par bateau, à Jedda, et sont venus par voie terrestre, ou ont rejoint les caravanes annuelles de Syrie ou d'Irak.

La Mecque n'a jamais été la capitale de l'empire islamique; la première capitale était Médine, à environ 400 kilomètres. La capitale du califat fut bientôt déplacée à Kufa par le quatrième calife Ali puis à Damas par les Oummayades et Bagdad par les Abbassides puis au Caire après l'invasion mongole, puis enfin à Constantinople par les Ottomans.

La Mecque est rentrée brièvement dans l'histoire politique islamique lorsqu'elle était détenue par Abd-Allah ibn al-Zubayr, un des premiers musulmans qui s'opposait aux califes omeyyades. Le calife Yazid I a assiégé Makkah en 683.

Par la suite, la ville figura peu en politique; c'était une ville de dévouement et d'érudition. Pendant des siècles, il a été gouverné par les Sharifs hachémites de La Mecque, descendants de Mahomet par son petit-fils Hassan ibn Ali. Les Sharif gouvernaient au nom de tout calife ou souverain musulman qui s'était déclaré le gardien des deux sanctuaires. La Mecque a été attaquée et pillée par des musulmans ismaéliens en 930. En 1926, les chérifs de La Mecque ont été renversés par les Saoudiens et la Mecque a été incorporée à l'Arabie saoudite.

Le 20 novembre 1979, deux cents dissidents islamistes armés ont saisi la Grande Mosquée. Ils ont affirmé que la famille royale saoudienne ne représentait plus l'Islam pur et que la mosquée et la Kaaba devaient être tenues par ceux de la vraie foi. Les rebelles ont saisi des centaines de pèlerins en otages et se sont barricadés dans la mosquée. La mosquée a finalement été reprise après quelques effusions de sang et les rebelles ont été exécutés.

Ville moderne

La Mecque en mai 2007.

La Mecque est à une altitude de 277 m (910 pi) au-dessus du niveau de la mer. La ville est située entre les montagnes, ce qui a défini l'expansion contemporaine de la ville. La ville se concentre autour du Masjid al-Haram (lieu de culte sacré). La zone autour de la mosquée comprend la vieille ville. Les principales avenues sont Al-Mudda'ah et Sūq al-Layl au nord de la mosquée, et As-Sūg comme Saghīr au sud. Les maisons près de la mosquée ont été rasées et remplacées par des espaces ouverts et de larges rues. Les complexes résidentiels sont plus compactés dans la vieille ville que dans les zones résidentielles. Les maisons traditionnelles sont construites en pierre locale et ont deux à trois étages. La ville compte quelques bidonvilles, où de pauvres pèlerins qui n'ont pas pu financer un voyage de retour après le pèlerinage se sont installés.3

1787 Carte turque de la Mecque

Les moyens de transport liés au Hajj ou à la Omra (pèlerinage mineur) sont les principaux services disponibles. La Mecque n'a pas d'aéroport ou de service ferroviaire. Des routes pavées et des autoroutes modernes relient La Mecque à d'autres villes d'Arabie saoudite. La ville a de bonnes routes. La plupart des pèlerins accèdent à la ville par le terminal du pèlerinage de l'aéroport international King Abdul Aziz (JED) ou le port islamique de Djeddah, tous deux situés à Djeddah. 3

La densité de population à La Mecque est très élevée. La plupart des habitants de La Mecque vivent dans la vieille ville. La ville compte en moyenne quatre millions de visiteurs en tant que "pèlerins" et ce n'est que pendant le pèlerinage chaque année. Les pèlerins visitent également toute l'année pour Omra. 3

Le maire de La Mecque est nommé par le roi d'Arabie saoudite. Un conseil municipal de 14 élus locaux est responsable du fonctionnement de la commune.

La Mecque est également la capitale de la province de La Mecque,3 qui comprend également Jeddah voisin.

Le gouverneur était le prince Abdul-Majid bin Abdul-Aziz qui a régné de 2000 jusqu'à sa mort en 2007. 4 Le 16 mai 2007, le prince Khalid al-Faisal Al Saud a été nommé nouveau gouverneur.5

La ville s'est considérablement développée au cours des dernières décennies, car la commodité et l'abordabilité du transport aérien ont augmenté le nombre de pèlerins participant au Hajj. Des milliers de Saoudiens sont employés toute l'année pour superviser le Hajj et gérer les hôtels et les magasins qui accueillent les pèlerins; ces travailleurs ont à leur tour accru la demande de logements et de services. La ville est maintenant entourée d'autoroutes et contient des centres commerciaux et des gratte-ciel.

L'économie mecquoise dépend presque entièrement de l'argent dépensé par les personnes assistant au hadj. La ville reçoit plus de 100 millions de dollars pendant le hadj. Le gouvernement saoudien dépense environ 50 millions de dollars en services pour le pèlerinage. Il y a quelques industries et usines dans la ville, mais La Mecque ne joue plus un rôle majeur dans l'économie de l'Arabie saoudite, qui est principalement basée sur les exportations de pétrole. 6 Les quelques industries opérant à La Mecque sont les textiles, les meubles et les ustensiles. La majorité de l'économie est axée sur les services. L'eau est rare et la nourriture doit être importée. 3

Restriction non musulmane

"Contournement non musulman:" Les non-musulmans ne sont pas autorisés à entrer à La Mecque

Le Royaume d'Arabie saoudite est fermé aux touristes et la Mecque elle-même est interdite à tous les non-musulmans. Des barrages routiers sont stationnés le long des routes menant à la ville, les autorités effectuant des vérifications aléatoires occasionnelles pour confirmer que les visiteurs potentiels sont des pèlerins légitimes et en possession des documents requis. L'aéroport principal a une politique de sécurité similaire.

Comme on pouvait s'y attendre, l'existence de villes fermées aux non-musulmans et le mystère du Hajj ont suscité une intense curiosité chez les voyageurs européens. Un certain nombre d'entre eux se sont déguisés en musulmans et sont entrés dans la ville de La Mecque puis dans la Kaaba pour expérimenter le Hajj par eux-mêmes. Le récit le plus célèbre du voyage d'un étranger à La Mecque est Un récit personnel d'un pèlerinage à La Mecque et al-Madina, écrit par Sir Richard Francis Burton. Burton a voyagé en tant que soufi Qadiri d'Afghanistan; son nom, comme il l'a signé en arabe en dessous de son portrait pour "Le Juif, le Tsigane et al-Islam", était al-Hajj 'Abdullah.

La Mecque et Médine sont des villes d'une grande importance pour la religion islamique. Leur accès restreint se fait dans le but de les préserver en tant que lieux de paix et de refuge pour les fidèles et de préserver leur caractère sacré.

L'interdiction des visiteurs non musulmans est mentionnée dans le Coran comme suit: Oh vous qui croyez! Vraiment, les idolâtres sont impurs; alors ne les laissez pas, après cette année, s'approcher de la Mosquée sacrée… (Coran 9:28).

Bien que ce verset mentionne spécifiquement la mosquée, Medina a été incluse plus tard. Il existe toujours des opinions divergentes concernant les zones exactes incluses dans la zone réglementée. Cependant, le gouvernement d'Arabie saoudite, qui contrôle l'accès aux lieux saints, a décidé d'interdire strictement les deux villes dans leur intégralité. 7

Voir également

  • Hajj
  • Islam
  • Arabie Saoudite

Remarques

  1. ↑ T.F. Keane, Six mois à La Mecque: récit du pèlerinage mahométan de La Mecque (Bibliothèque de l'Université du Michigan, 1881).
  2. ↑ Karen Armstrong, Islam: une courte histoire (New York: Modern Library, 2000, ISBN 0679640401).
  3. 3.0 3.1 3.2 3.3 3.4 "La Mecque et Médine" Encyclopedia Britannica. Quinzième édition, 2007. (Vol. 23: 698-699).
  4. Presse associée, Prince Abdul-Majid, gouverneur de La Mecque, décède à 65 ans, 7 mai 2007. Récupéré le 15 septembre 2016.
  5. Agence de presse saoudienne, Prince Khalid Alfaisal nommé gouverneur de la région de La Mecque, 16 mai 2007. Récupéré le 13 mai 2019.
  6. ↑ "La Mecque" Encyclopédie mondiale du livre, Édition 2003. Volume M, 353.
  7. Lieux de paix et de pouvoir. Mecque. Récupéré le 13 mai 2019.

Les références

  • Armstrong, Karen. Islam: une courte histoire. New York: Modern Library, 2000. ISBN 0679640401
  • Crone, Patricia. Le commerce meccan et la montée de l'islam. Princeton, NJ: Princeton University Press, 1987. ISBN 0691054800
  • Ibn Khaldûn. La Muqaddimah: une introduction à l'histoire. Bollingen series, 43. Princeton, NJ: Princeton University Press, 1980. ISBN 0691097976
  • Keane, T.F. Six mois à la Mecque: récit du pèlerinage mahométan de la Mecque. Bibliothèque de l'Université du Michigan, 1881. ASIN B0037HOB1C
  • Lieux de paix et de pouvoir, Mecque sacréssites.com. Récupéré le 13 mai 2019.
  • Rosenberg, Matt. Mecque, About.com. Récupéré le 13 mai 2019.
  • Ross, Mandy. Mecque. Lieux saints. Chicago, IL: Raintree, 2003. ISBN 0739860801
  • Stewart, Desmond. Mecque. New York: Newsweek, 1980. ISBN 0882252879

Liens externes

Tous les liens ont été récupérés le 13 mai 2019.

  • Samex. La ville sainte de la Mecque.
  • Encyclopédie Looklex. Mecque.
  • Cartes et photos aériennes Coordonnées: 21.408 ° 39.8178 °
    • Cartographie à partir de Multimap, GlobalGuide ou Google Maps
    • Image aérienne de TerraServer
    • Image satellite de WikiMapia
    • Cartographie à partir d'OpenStreetMap

Pin
Send
Share
Send