Je veux tout savoir

Houston, Texas

Pin
Send
Share
Send


Houston est la quatrième plus grande ville des États-Unis d'Amérique et la plus grande ville de l'État du Texas. Les tableaux du Bureau du recensement des États-Unis ont placé la ville avec une population estimée à près de 2,2 millions d'habitants dans la zone de la ville. Houston est composé de 600 miles carrés (1 600 km²). C'est le siège du comté de Harris et le centre économique de la région métropolitaine de Houston, Sugar Land, Baytown, le sixième en importance aux États-Unis avec une population de 5,6 millions d'habitants.

Houston a été fondée le 30 août 1836 par les frères Augustus Chapman Allen et John Kirby Allen sur un terrain près des rives de Buffalo Bayou. La ville a été constituée le 5 juin 1837 et porte le nom du président de la République du Texas, l'ancien général Sam Houston, qui avec la milice du Texas avait vengé l'Alamo et mis en déroute l'armée mexicaine sous Santa Anna à la bataille de San Jacinto. La bataille a eu lieu à 40 km à l'est de l'endroit où la ville a été établie.

La ville est une industrie portuaire et ferroviaire en plein essor. Combinée à la découverte du pétrole en 1901, l'industrie a induit des augmentations continuelles de la population de la ville. Au milieu du XXe siècle, Houston est devenu le siège du Texas Medical Center, la plus grande concentration au monde d'établissements de santé et de recherche, et du Johnson Space Center, où se trouve le Mission Control Center de la NASA.

Son économie possède une large base industrielle dans les secteurs de l'énergie, de la fabrication, de l'aéronautique, des transports et des soins de santé. Seule la ville de New York abrite plus de sièges sociaux Fortune 500 à l'intérieur des limites de la ville. Le port de Houston se classe premier aux États-Unis pour le tonnage international transporté par voie d'eau et deuxième pour le tonnage total de fret manutentionné.

Le Houston Metroplex et les 24 comtés environnants possèdent une beauté naturelle saisissante, une biodiversité unique et des ressources écologiques d'importance mondiale. Le Armand Bayou Nature Center, par exemple, préserve les prairies humides, les forêts et les marais de la côte du golfe du Texas.

Géographie et paysage urbain

La ville de Houston a une superficie totale de 601,7 milles carrés (1 558,4 km²). La majeure partie de Houston est située dans la plaine côtière du golfe, et sa végétation est classée comme prairie tempérée et forêt. Une grande partie de la ville a été construite sur des terres boisées, des marais, des marécages ou des prairies, qui sont tous encore visibles dans les environs. La planéité du terrain local, combinée à l'étalement urbain, a fait des inondations un problème récurrent pour la ville. Le centre-ville se trouve à environ 50 pieds (15 m) au-dessus du niveau de la mer, et le point le plus élevé dans l'extrême nord-ouest de Houston est à environ 125 pieds (38 m) d'altitude. La ville dépendait autrefois de l'eau souterraine pour ses besoins, mais l'affaissement des terres l'a obligée à se tourner vers des sources d'eau au niveau du sol telles que le lac Houston et le lac Conroe.

Houston compte quatre grands bayous traversant la ville. Buffalo Bayou traverse le centre-ville et le Houston Ship Channel, et a trois affluents: White Oak Bayou, qui traverse le quartier Heights et vers le centre-ville; Braes Bayou, qui longe le Texas Medical Center; et Sims Bayou, qui traverse le sud de Houston et le centre-ville de Houston. Le chenal maritime se poursuit après Galveston et dans le golfe du Mexique.

Climat

Allen's Landing après la tempête tropicale Allison, juin 2001.

Le climat de Houston est classé comme subtropical humide. Les orages supercellulaires du printemps provoquent parfois des tornades dans la région. Les vents dominants sont du sud et du sud-est pendant la majeure partie de l'année, apportant de la chaleur à travers le continent depuis les déserts du Mexique et de l'humidité du golfe du Mexique.

Pendant les mois d'été, il est courant que la température atteigne plus de 32 ° C (90 ° F), avec une moyenne de 99 jours par an au-dessus de 32 ° C (90 ° F). Cependant, l'humidité se traduit par un indice de chaleur supérieur à la température réelle. Les matins d'été ont en moyenne plus de 90% d'humidité relative et environ 60% l'après-midi. Les vents sont souvent légers en été et offrent peu de relief, sauf près de la côte immédiate. Pour faire face à la chaleur, les gens utilisent la climatisation dans presque tous les véhicules et bâtiments de la ville; en fait, en 1980, Houston a été décrite comme «l'endroit le plus climatisé du monde». Les orages dispersés de l'après-midi sont courants en été. La température la plus chaude jamais enregistrée à Houston était de 109 ° F (43 ° C) le 4 septembre 2000.

Les hivers à Houston sont assez tempérés. Le maximum moyen en janvier, le mois le plus froid, est de 17 ° C (63 ° F), tandis que le minimum moyen est de 5 ° C (41 ° F). Les chutes de neige sont généralement rares. La température la plus froide jamais enregistrée à Houston était de -15 ° C (5 ° F) le 23 janvier 1940. Houston reçoit une quantité élevée de précipitations chaque année, avec une moyenne d'environ 48 pouces par an. Ces pluies ont tendance à provoquer des inondations dans certaines parties de la ville.

Paysage urbain

Horizon de HoustonLa tour JPMorgan Chase est le plus haut bâtiment du Texas.

Les emplacements à Houston sont généralement classés comme étant à l'intérieur ou à l'extérieur de la boucle Interstate 610. L'intérieur comprend le quartier central des affaires et de nombreux quartiers résidentiels antérieurs à la Seconde Guerre mondiale. Plus récemment, des zones résidentielles à haute densité ont été développées dans la boucle. Les zones périphériques, les banlieues et les enclaves de la ville sont situées à l'extérieur de la boucle.

Bien que Houston soit la plus grande ville des États-Unis sans règlement de zonage formel, elle s'est développée de la même manière que les autres villes de Sun Belt, car les règlements d'utilisation de la ville et les accords juridiques ont joué un rôle similaire. De telles limites ont donné des résultats variables. Bien que certains aient blâmé la faible densité, l'étalement urbain et le manque de convivialité pour les piétons de ces politiques, l'utilisation des terres de la ville a également été créditée d'une abondance de logements abordables, épargnant à Houston les pires effets de la crise immobilière de 2008.

Les électeurs ont rejeté les efforts visant à séparer les quartiers résidentiels et commerciaux de l'utilisation des terres en 1948, 1962 et 1993. Par conséquent, plutôt qu'un seul quartier central des affaires comme centre de l'emploi de la ville, plusieurs quartiers se sont développés dans toute la ville en plus du centre-ville.

La ligne d'horizon de Houston a été classée au quatrième rang des États-Unis; c'est la troisième plus haute ligne d'horizon des États-Unis et l'un des 10 premiers au monde. Houston possède un réseau de tunnels et de passerelles reliant les bâtiments du centre-ville à 11 miles (11 km) qui contiennent des magasins, des restaurants et des dépanneurs. Ce système permet aux piétons d'éviter la chaleur intense de l'été et les fortes averses de pluie en marchant d'un bâtiment à l'autre.

Une succession de gratte-ciel ont été construits tout au long des années 1970, culminant avec le plus haut gratte-ciel de Houston, le JPMorgan Chase Tower de 75 étages et de 1002 pieds (305 m), qui a été achevé en 1982. la plus haute structure du Texas, le dixième plus haut bâtiment des États-Unis et le 30e plus haut gratte-ciel du monde en fonction de la hauteur du toit.

Histoire

Sam Houston

En août 1836, John Kirby Allen et Augustus Chapman Allen, deux entrepreneurs immobiliers de New York, achetèrent 6 642 acres (27 km²) de terres le long de Buffalo Bayou avec l'intention de fonder une ville. Les frères Allen décident de nommer la ville en l'honneur de Sam Houston, le général populaire de la bataille de San Jacinto, élu président du Texas en septembre 1836.

Houston a été constituée en société le 5 juin 1837. La même année, Houston est devenue le siège du comté de Harrisburg (aujourd'hui Harris County) et la capitale temporaire de la République du Texas. En 1840, la communauté a créé une chambre de commerce en partie pour promouvoir le transport maritime et le transport par voie d'eau au port nouvellement créé de Buffalo Bayou.

En 1860, Houston était devenue une plaque tournante commerciale et ferroviaire pour l'exportation du coton. Des embranchements ferroviaires venant de l'intérieur des terres ont convergé à Houston, où ils ont rencontré des lignes ferroviaires vers les ports de Galveston et Beaumont. Pendant la guerre civile, Houston a servi de quartier général au général John Bankhead Magruder, qui a utilisé la ville comme point d'organisation pour la bataille de Galveston. Après la guerre civile, les hommes d'affaires de Houston ont entrepris d'élargir le vaste système de bayous de la ville afin que la ville puisse accepter plus de commerce entre le centre-ville et le port voisin de Galveston. En 1890, Houston était le centre ferroviaire du Texas.

Houston, vers 1873Houston Ship ChannelLa navette spatiale, au sommet de son Boeing 747 SCA, survolant le Johnson Space CenterÉvacuation de l'ouragan Rita. (Avec inversion de voie à contre-courant.)

En 1900, après que Galveston a été frappé par un ouragan dévastateur, les efforts pour faire de Houston un port viable en eau profonde ont été accélérés. L'année suivante, le pétrole découvert dans le champ pétrolier Spindletop près de Beaumont a incité le développement de l'industrie pétrolière du Texas. En 1902, le président Theodore Roosevelt a approuvé un projet d'amélioration d'un million de dollars pour le Houston Ship Channel. En 1910, la population de la ville avait atteint 78 800 habitants, soit près du double de celle d'une décennie auparavant.

Le président Woodrow Wilson a ouvert le port en eau profonde de Houston en 1914, sept ans après le début des fouilles. En 1930, Houston était devenue la ville la plus peuplée du Texas.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale a commencé, les niveaux de tonnage au port ont diminué et les activités de navigation ont été suspendues; cependant, la guerre a apporté des avantages économiques à la ville. Des raffineries pétrochimiques et des usines de fabrication ont été construites le long du canal maritime en raison de la demande de produits pétroliers et de caoutchouc synthétique pendant la guerre.

Après la guerre, l'économie de Houston est redevenue principalement portuaire. En 1948, plusieurs zones non constituées en société ont été annexées aux limites de la ville, ce qui a plus que doublé la taille de la ville, et Houston proprement dit a commencé à s'étendre à travers la région.

En 1950, la disponibilité de la climatisation a donné une impulsion à de nombreuses entreprises pour s'installer à Houston, entraînant un boom économique et produisant un changement clé de l'économie de la ville vers le secteur de l'énergie.

L'augmentation de la production de l'industrie locale de la construction navale pendant la Seconde Guerre mondiale a stimulé la croissance de Houston, tout comme la création en 1961 du Manned Spacecraft Center de la NASA (rebaptisé Lyndon B. Johnson Space Center en 1973), qui a créé l'industrie aérospatiale de la ville. L'Astrodome a ouvert ses portes en 1965 en tant que premier stade de sports couvert en forme de dôme au monde.

À la fin des années 1970, Houston a connu un boom démographique alors que les habitants des États de Rust Belt déménageaient en grand nombre au Texas. Les nouveaux résidents sont venus pour les nombreuses opportunités d'emploi dans l'industrie pétrolière, créées à la suite de l'embargo pétrolier arabe.

Le boom démographique a pris fin brusquement au milieu des années 80, les prix du pétrole ayant chuté brutalement. L'industrie spatiale a également souffert en 1986 après la navette spatiale Challenger a explosé peu de temps après le lancement. La fin des années 80 a vu une récession nuire à l'économie de la ville.

Depuis les années 1990, à la suite de la récession, Houston a fait des efforts pour diversifier son économie en se concentrant sur l'aérospatiale et les soins de santé / biotechnologie et en réduisant sa dépendance à l'égard de l'industrie pétrolière. En 1997, les Houstoniens ont élu Lee P. Brown comme premier maire afro-américain de la ville.

Houston est le siège du comté de Harris et le centre économique de la région métropolitaine de Houston-Sugar Land-Baytown, la sixième plus grande région métropolitaine des États-Unis avec une population de 5,6 millions d'habitants.

En juin 2001, la tempête tropicale Allison a déversé jusqu'à 37 pouces (940 mm) de pluie sur certaines parties de Houston, provoquant les pires inondations de l'histoire de la ville; la tempête a coûté des milliards de dollars en dommages et a tué 20 personnes au Texas. En décembre de la même année, la société d'énergie basée à Houston, Enron, s'est effondrée dans la deuxième plus grande faillite américaine lors d'une enquête sur des partenariats fabriqués qui auraient été utilisés pour cacher la dette et gonfler les bénéfices.

En août 2005, Houston est devenu un refuge pour plus de 150 000 personnes de la Nouvelle-Orléans qui ont évacué à la suite de l'ouragan Katrina. Un mois plus tard, environ 2,5 millions de résidents de la région de Houston ont été évacués lorsque l'ouragan Rita s'est approché de la côte du Golfe, laissant peu de dommages à la région de Houston. Cet événement a marqué la plus grande évacuation urbaine de l'histoire des États-Unis.

Gouvernement et politique

Hôtel de ville de Houston

La ville de Houston a une forte forme municipale de gouvernement municipal. Houston est une ville autonome et toutes les élections municipales dans l'État du Texas sont non partisanes. Les élus de la ville sont le maire, le contrôleur de la ville et 14 membres du conseil municipal. À la suite d'un référendum de 1991 à Houston, un maire est élu pour un mandat de deux ans et peut être élu jusqu'à trois mandats consécutifs.

La composition actuelle du conseil municipal de neuf districts et cinq postes de haut niveau était basée sur un mandat du ministère américain de la Justice qui est entré en vigueur en 1979. Les membres du conseil général représentent la ville entière. En vertu de l'actuelle charte de la ville, si la population dans les limites de la ville dépasse 2,1 millions d'habitants, les districts de neuf conseils municipaux actuels seront élargis avec l'ajout de deux districts de conseil de ville.

Économie

Données de citydata.com3

Houston est reconnue dans le monde entier pour son industrie énergétique, en particulier pour le pétrole et le gaz naturel, ainsi que pour la recherche biomédicale et l'aéronautique. Le canal maritime est également une grande partie de la base économique de Houston.

Cinq des six grandes sociétés énergétiques ont une base d'opérations importante à Houston, dont le siège international de ConocoPhillips; Le siège opérationnel américain d'Exxon-Mobil; Siège américain pour les sociétés internationales Shell Oil (filiale américaine de Royal Dutch Shell située à La Haye, Pays-Bas), et BP dont le siège international est à Londres, en Angleterre. Chevron a des bureaux à Houston. Houston est également le siège de Marathon Oil Corporation, Apache Corporation et Citgo.

Le Grand Houston est un centre de premier plan pour la construction d'équipements de gisement de pétrole. Une grande partie du succès de Houston en tant que complexe pétrochimique est due à son canal de navire artificiel occupé, le port de Houston. Aux États-Unis, le port occupe le premier rang dans le commerce international et est le dixième port en importance au monde. Contrairement à la plupart des endroits où les prix élevés du pétrole et de l'essence sont considérés comme néfastes pour l'économie, ils sont généralement considérés comme bénéfiques pour Houston, car beaucoup sont employés dans le secteur de l'énergie.

Le produit brut (GAP) de Houston-Sugar Land-Baytown MSA en 2006 était de 325,5 milliards de dollars,4 légèrement supérieur au produit intérieur brut (PIB) de l'Autriche, de la Pologne ou de l'Arabie saoudite. Lorsque l'on compare l'économie de Houston à une économie nationale, seuls 21 pays autres que les États-Unis ont un produit intérieur brut supérieur au produit régional brut de Houston. L'exploitation minière, qui à Houston est presque entièrement consacrée à l'exploration et à la production de pétrole et de gaz, représente 11% du GAP de Houston; ce chiffre est en baisse par rapport à 21% en 1985. Le rôle réduit du pétrole et du gaz dans les BPA de Houston reflète la croissance rapide d'autres secteurs, tels que les services d'ingénierie, les services de santé et la fabrication.5

Interstate 10 et Interstate 45 près du centre-ville

Parmi les 10 zones métropolitaines les plus peuplées des États-Unis, Houston a affiché à la fois le taux de croissance de l'emploi le plus élevé et le gain d'emploi nominal le plus important entre septembre 2007 et septembre 2008.6 Le taux de chômage dans la ville était de 3,8% en avril 2008, le niveau le plus bas en huit ans tandis que le taux de croissance de l'emploi était de 2,8%.

En 2006, la région métropolitaine de Houston s'est classée première au Texas et troisième aux États-Unis dans la catégorie des «meilleurs endroits pour les affaires et les carrières» par Forbes Magazine. Quarante gouvernements étrangers y maintiennent des bureaux commerciaux et commerciaux et la ville compte 23 chambres de commerce et associations commerciales étrangères actives. Vingt banques étrangères représentant dix nations opèrent à Houston, fournissant une assistance financière à la communauté internationale.

En 2008, Houston a reçu le meilleur classement sur les finances personnelles de Kiplinger Meilleures villes de 2008 liste, qui classe les villes selon leur économie locale, leurs possibilités d'emploi, leur coût de la vie raisonnable et leur qualité de vie. Selon le magazine Forbes, la ville s'est classée quatrième pour la plus forte augmentation de l'innovation technologique locale au cours des 15 dernières années. Au cours de la même année, la ville s'est classée deuxième sur la liste annuelle Fortune 500 du siège social de l'entreprise et s'est classée première pour Forbes Meilleures villes pour les diplômés des collèges.

Transport

Métro léger sur rail le long du couloir de la rue principale au centre-villeAéroport intercontinental George Bush

Le système d'autoroutes de Houston est composé de 575,5 milles (926,2 km) d'autoroutes et d'autoroutes dans une région métropolitaine de dix comtés. Son réseau routier utilise une structure d'autoroute à moyeu et à rayons desservie par plusieurs boucles. Houston se trouve également le long du tracé de la route autoroutière Interstate 69 NAFTA qui relierait le Canada, le Midwest industriel américain, le Texas et le Mexique.

Houston est desservie par deux aéroports commerciaux, desservant 52 millions de passagers en 2007.7 Le plus grand est l'aéroport intercontinental George Bush (IAH), qui en 2007 était le neuvième en importance aux États-Unis pour le nombre total de passagers et le seizième en importance dans le monde.8 En 2006, le Département des transports des États-Unis a nommé IAH le plus rapide des dix premiers aéroports des États-Unis. Le deuxième plus grand aéroport commercial de Houston est l'aéroport William P. Hobby (nommé aéroport international de Houston jusqu'en 1967). L'aéroport exploite principalement des vols de petite et moyenne distance et est le seul aéroport de Houston desservi par Southwest Airlines et JetBlue Airways.

Démographie

Le festival international annuel de Houston met en lumière une culture différente chaque année

Houston est une ville diversifiée et internationale, en partie à cause de ses nombreuses institutions universitaires et de ses industries fortes. Houston compte parmi les plus jeunes de la nation, en partie en raison d'un afflux d'immigrants au Texas.

Plus de 90 langues sont parlées dans la ville. La ville a la troisième plus grande population hispano-américaine et la troisième plus grande population américano-mexicaine aux États-Unis.9 On estime que 400 000 immigrants illégaux résideraient dans la région du Grand Houston.10

Houston possède l'une des plus grandes communautés d'Indiens-Américains et de Pakistanais-Américains aux États-Unis, ainsi qu'une grande population d'immigrants venus d'ailleurs en Asie, y compris la plus grande population vietnamo-américaine au Texas et la troisième en importance aux États-Unis. , avec 85 000 personnes en 2006.11

Au recensement de 2000, il y avait 1 953 631 personnes et la densité de population était de 3 371,7 personnes par mile carré (1 301,8 / km²). La composition raciale de la ville était de 49,27% de blancs, 25,31% d'Afro-américains, 5,31% d'Asiatiques, 0,44% d'Amérindiens, 0,06% d'îles du Pacifique, 16,46% d'une autre race et 3,15% de deux races ou plus. Les personnes d'origine hispanique - qui peuvent être de toute race - représentaient 37% de la population tandis que les Blancs non hispaniques représentaient 30,8%.

Alors que la criminalité non violente dans la ville a baissé de 2% en 2005 par rapport à 2004, le nombre d'homicides a augmenté de 23,5%. Depuis 2005, Houston connaît une flambée de criminalité qui, selon les observateurs, est due en partie à un afflux de personnes en provenance de la Nouvelle-Orléans à la suite de l'ouragan Katrina. Après Katrina, le taux de meurtres à Houston a augmenté de 70% en novembre et décembre 2005, par rapport aux niveaux de 2004.

Soins de santé

Texas Medical Center

Houston est le siège du Texas Medical Center de renommée internationale, qui contient la plus grande concentration au monde d'établissements de recherche et de soins de santé. Les 45 institutions membres du Texas Medical Center sont des organisations à but non lucratif. Ils fournissent des soins aux patients et préventifs, la recherche, l'éducation et le bien-être de la communauté locale, nationale et internationale. Ces établissements comprennent 13 hôpitaux renommés et deux établissements spécialisés, deux écoles de médecine, quatre écoles de sciences infirmières et des écoles de médecine dentaire, de santé publique, de pharmacie et pratiquement toutes les carrières liées à la santé. C'est là que l'un des premiers et toujours les plus grands services d'urgence aérienne, Life Flight, a été créé et un programme de transplantation interinstitutionnel très réussi a été développé. Plus de chirurgies cardiaques sont effectuées au Texas Medical Center que partout ailleurs dans le monde.12

Certains des établissements de santé universitaires et de recherche du centre comprennent le Baylor College of Medicine, le University of Texas Health Science Center à Houston, le Methodist Hospital, le Texas Children's Hospital et l'Université du Texas M. D. Anderson Cancer Center. Ce dernier se classe régulièrement parmi les deux meilleurs hôpitaux américains spécialisés dans les soins contre le cancer depuis 1990.

Éducation

Université de HoustonUniversité Rice

Il existe quatre universités publiques et trois universités privées engagées dans la recherche et le développement à Houston. L'Université de Houston ("UH") est la troisième plus grande université de recherche publique du Texas avec plus de 40 centres et instituts de recherche. Avec plus de 36 000 étudiants de 130 pays, UH est l'un des campus les plus ethniquement diversifiés du pays.

La ville abrite également l'Université Rice, l'une des principales universités d'enseignement et de recherche des États-Unis et classée 17e meilleure université du pays par U.S.News & World Report.13 Les autres institutions publiques d'enseignement supérieur de la ville comprennent l'Université de Houston-Clear Lake ("UHCL"), l'Université de Houston-Downtown ("UHD") et la Texas Southern University ("TSU"). Les plusieurs institutions privées comprennent l'Université de St. Thomas, qui en 2008 a été classée parmi les «meilleurs collèges d'Amérique» par US News & World Report, et Houston Baptist University. Le Houston Community College System dessert la majeure partie de Houston et est le quatrième plus grand système de collège communautaire des États-Unis.

Il y a 17 districts scolaires desservant la ville. Le Houston Independent School District (HISD) est le septième en importance aux États-Unis. HISD compte 112 campus qui servent d'écoles aimantées ou d'avant-garde et se spécialisent dans des disciplines telles que les professions de la santé, les arts visuels et du spectacle et les sciences. Il existe également de nombreuses écoles à charte qui sont gérées séparément des districts scolaires. En outre, certains districts scolaires publics ont également leurs propres écoles à charte.

La région de Houston abrite plus de 300 écoles privées. Les écoles indépendantes de la région de Houston, ou HAIS, offrent une éducation à partir de différents points de vue religieux et laïques. Les écoles catholiques de la région de Houston sont gérées par l'archidiocèse de Galveston-Houston.

Culture

Houston possède une scène active des arts visuels et du spectacle. Le quartier des théâtres est situé au centre-ville et abrite neuf grands organismes des arts de la scène et six salles de spectacle. Houston est l'une des rares villes des États-Unis à avoir des compagnies permanentes, professionnelles et résidentes dans toutes les grandes disciplines des arts du spectacle: opéra (Houston Grand Opera), ballet (Houston Ballet), musique (Houston Symphony Orchestra) et théâtre (The Alley Theatre). Houston abrite également de nombreux artistes folkloriques locaux, des groupes artistiques et diverses petites organisations d'arts progressifs.

Houston organise le Bayou City Art Festival14 en octobre, qui est considéré comme l'un des cinq meilleurs festivals d'art aux États-Unis.

Le quartier des musées compte de nombreuses institutions culturelles et expositions populaires, qui attirent plus de 7 millions de visiteurs par an.15 Les installations notables situées dans le quartier comprennent le Museum of Fine Arts, le Houston Museum of Natural Science, le Contemporary Arts Museum Houston, le Holocaust Museum Houston et le Houston Zoo.

Bayou Bend, situé à River Oaks, est une installation de 14 acres (5,7 ha) du Museum of Fine Arts qui abrite l'une des meilleures collections américaines d'art décoratif, de peintures et de meubles.

De nombreux événements annuels célèbrent la diversité des cultures de Houston. Le plus grand et le plus ancien est le Houston Livestock Show and Rodeo, qui se déroule sur 20 jours de fin février à début mars. Une autre grande célébration est le défilé annuel de la fierté de Houston, qui a lieu fin juin. D'autres événements annuels incluent le Houston Greek Festival, l'Art Car Parade, le Houston Auto Show, le Houston International Festival et la Westheimer Block Party.

Centre Wortham dans le quartier des théâtres du centre-villeDéfilé de voitures d'art à HoustonCentre de loisirs pour les arts du spectacle

Tourisme et loisirs

Le Space Center Houston est le centre officiel des visiteurs du Lyndon B. Johnson Space Center de la NASA, où l'on trouve de nombreuses expositions interactives, notamment des roches lunaires, un simulateur de navette et des présentations sur l'histoire du programme de vols spatiaux habités de la NASA.

Les fêtards au "The Main Event" qui s'est tenu au centre-ville pendant le Super Bowl XXXVIII

Houston abrite 337 parcs, dont Hermann Park, qui abrite le zoo de Houston et le Houston Museum of Natural Science. Le quartier des musées compte 18 musées.16 Des dix villes américaines les plus peuplées, Houston a la superficie la plus totale de parcs et d'espaces verts: 56 405 acres (228 km²). La ville possède également plus de 200 espaces verts supplémentaires, totalisant plus de 19 600 acres (79 km²) qui sont gérés par la ville, y compris le Houston Arboretum and Nature Center. Le Houston Civic Center a été remplacé par le George R. Brown Convention Center, l'un des plus grands du pays, et le Jesse H. Jones Hall for the Performing Arts, qui abrite le Houston Symphony Orchestra et la Society for the Performing Arts. Le Sam Houston Coliseum et le Music Hall ont été remplacés par le Hobby Center for the Performing Arts.

Des sports

Houston a des équipes pour presque tous les grands sports professionnels. Les Houston Astros (MLB), Houston Texans (NFL), Houston Rockets (NBA), Houston Dynamo (MLS), Houston Comets (WNBA), Houston Eros (AHL), Houston Wranglers (WTT), Houston Takers (ABA), Houston Energy (IWFL) et les cyclones H-Town Texas (NWFA) ont tous élu domicile à Houston.

La ville possède le Reliant Astrodome, le premier stade en forme de dôme au monde; il détient également le premier stade à toit rétractable de la NFL, Reliant Stadium.

Tourné vers l'avenir

Piscine de réflexion dans le parc Hermann

Houston a des niveaux d'ozone excessifs et est classée parmi les villes les plus polluées par l'ozone des États-Unis. L'ozone troposphérique, ou smog, est le problème de pollution atmosphérique prédominant à Houston, l'American Lung Association classant le niveau d'ozone de la région métropolitaine au sixième rang aux États-Unis en 2006. Les industries situées le long du canal maritime sont une cause majeure de la la pollution.

Pourtant, la ville fait des efforts pour être plus «verte». Il s'agit du plus grand acheteur municipal d'énergie renouvelable au pays, achetant plus de 350 millions de kWh d'énergie éolienne. Des panneaux solaires sont maintenant utilisés dans deux installations de la ville.

La ville utilise une technologie innovante pour améliorer la qualité de l'eau potable, économiser de l'énergie et des traitements chimiques coûteux. Et il utilise des caméras infrarouges de pointe et un laboratoire de surveillance de l'air mobile pour cibler et arrêter les émissions nocives. En 2008, la ville comptait plus de 500 véhicules hybrides en service, dont un camion-benne hybride.

Houston possède un réseau de tunnels et de passerelles reliant les bâtiments du centre-ville à 11 miles (11 km) qui contiennent des magasins, des restaurants et des dépanneurs. Ce système permet aux piétons d'éviter la chaleur intense de l'été et les fortes averses de pluie en marchant d'un bâtiment à l'autre.

Le pourcentage de la population hispanique de la ville (de toutes les races) est passé de 1990 à 2000 de 26 à 37 pour cent, mais le pourcentage d'enfants d'âge scolaire a augmenté de façon encore plus spectaculaire, à 50 pour cent de ceux de l'école maternelle ou de la maternelle et 44 pour cent des élèves de la 1re à la 12e année. Cette population jeune croissante devrait affecter les besoins et les politiques de la ville dans les années à venir.

Remarques

  1. ↑ Recensement de la ville de Houston, Texas, États-Unis. Recensement américain. Récupéré le 2 janvier 2010.
  2. ↑ Texas by Place - GCT-T1-R. Recensement. Recensement américain. Récupéré le 3 janvier 2010.
  3. CityData.com. Houston: Economy Récupéré le 4 décembre 2008.
  4. Partenariat du Grand Houston. 22 avril 2008. Houston Area Profile Récupéré le 4 décembre 2008.
  5. Partenariat du Grand Houston. 21 mai 2008. Produit de la superficie brute par industrie Récupéré le 4 décembre 2008.
  6. Partenariat du Grand Houston. 29 octobre 2008. Emploi par industrie Récupéré le 4 décembre 2008.
  7. Système d'aéroport de Houston. 28 janvier 2008. 52 millions de voyageurs et plus de 387 000 tonnes métriques de fret aérien ont transité par les aéroports de Houston en 2007 Récupéré le 4 décembre 2008.
  8. Airports Council International. Juillet 2008. Top 30 des aéroports mondiaux par passagers. Récupéré le 4 décembre 2008.
  9. U.S. Census Bureau. 10 mai 2001. Recensement 2000 peint le portrait statistique de la population hispanique de la nation, consulté le 4 décembre 2008.
  10. ↑ Edward Hegstrom, 21 février 2006. Les immigrants masquant les ombres empêchent un décompte précis Houston Chronicle. Récupéré le 4 décembre 2008.
  11. ↑ My-Thuan Tran, 21 décembre 2007. Flocage de SoCal à Houston Los Angeles Times. Récupéré le 4 décembre 2008.
  12. Bureau des congrès et des visiteurs du Grand Houston. Texas Medical Center Récupéré le 4 décembre 2008.
  13. U.S.News & World Report, 4 mai 2007. America's Best Colleges 2007 Récupéré le 4 décembre 2008.
  14. ↑ Bayou City Art Festiva

    Voir la vidéo: Top 10 Reasons NOT to Move to Houston, Texas (Mai 2020).

    Pin
    Send
    Share
    Send