Je veux tout savoir

Nazirite / Nazarite

Pin
Send
Share
Send


<Nazirite
Samson et Delilah, par Anthony van Dyck (1599-1641)

UNE Nazirite (également orthographié Nazarite) (de l'hébreu: נזיר, nazir qui signifie «consacré»), fait référence aux Juifs qui ont consacré leur vie à Dieu en prononçant des vœux ascétiques les obligeant à s'abstenir de vin, à ne pas se couper les cheveux et à éviter les cadavres, les tombes et les tombes (Nombres 6: 1-21). Plusieurs nazirites célèbres sont décrits dans la Bible, y compris Samson et Jean-Baptiste. Certains érudits ont même suggéré que Jacques, le frère de Jésus (et peut-être Jésus lui-même), avait peut-être prononcé des vœux naziréens, donnant ainsi naissance au terme "Nazaréen", qui peut être dérivé du mot "Nazirite" plutôt que "Nazareth".1

La Bible décrit les nazirites étant à la fois «saints pour le Seigneur» (Nombres 6: 8) mais ayant également besoin d'apporter une offrande pour le péché au Temple. Cette contradiction a conduit à des interprétations divergentes des Nazirites parmi les autorités talmudiques (voir ci-dessous).

Tout juif2 une personne pourrait devenir nazirite par une déclaration verbale intentionnelle, y compris des enfants.3 Aujourd'hui, une personne peut encore devenir naziréenne malgré le fait que le Temple de Jérusalem n'existe plus; cependant, sans le Temple, il n'y a aucun moyen d'apporter l'offrande de péché requise pour mettre fin à la période nazirite. Par conséquent, toute personne qui devient nazirite aujourd'hui de facto devenir un nazirite permanent jusqu'à la mort.4

Étymologie

Le terme "Nazirite" vient de l'hébreu nazir signifiant «consacré» ou «séparé». Une variante de traduction du terme le rend "couronné".5

Vœux et lois de la nazirite

Halakha (loi juive) a une riche tradition sur les lois concernant les nazirites. Ces lois ont été enregistrées pour la première fois dans la Mishna et le Talmud Nazir). Ils ont ensuite été codifiés par Maïmonide dans le Mishneh Torah (Hafla'ah, Nazir). Du point de vue du judaïsme orthodoxe, ces lois ne sont pas une note de bas de page historique mais peuvent être pratiquées encore aujourd'hui. Cependant, comme il n'y a pas de Temple de Jérusalem pour accomplir le vœu, et tout vœu serait permanent, les autorités rabbiniques modernes découragent fortement la pratique au point qu'elle est presque inconnue aujourd'hui.6

Les règles standard entourant les vœux légaux dans le judaïsme s'appliquent également au vœu nazirite. Ainsi, un père a la capacité d'annuler le vœu nazirite de sa jeune fille, et un mari a la capacité d'annuler un vœu de sa femme, lorsqu'ils en entendent parler pour la première fois (Nombres 30).7 De même, toutes les lois relatives aux vœux d'intention et conditionnels s'appliquent également aux vœux de nazirite.

Si une nazirite ne remplit pas ces trois obligations, cela peut avoir des conséquences. Tout ou partie du temps de la personne en tant que nazirite peut devoir être répété. En outre, la personne peut être obligée de faire des sacrifices et, dans certaines circonstances, encourir une peine de coups de fouet.

Le fait qu'une nazirite doive répéter le temps comme une nazirite dépend de la partie du vœu de nazirite qui a été transgressée. Un nazirite qui est souillé par un cadavre est obligé de recommencer toute la période nazirite. Dans la Mishna, la reine Helena a juré d'être nazirite pendant sept ans, mais a été souillée deux fois vers la fin de sa période nazirite, la forçant à recommencer. Elle était nazirite depuis 21 ans au total.8 Les nazirites qui se rasent les cheveux sont obligés de refaire les 30 derniers jours de la période nazirite. Cependant, si la nazirite boit du vin, la période de nazirite se poursuit normalement. 9

Ce vœu obligeait l'homme ou la femme à observer ce qui suit:

  • Abstenez-vous du vin, du vinaigre de vin, des raisins, des raisins secs et selon - de l'alcool et du vinaigre de l'alcool;
  • Évitez de vous couper les cheveux sur la tête;
  • Évitez les cadavres et les tombes, même ceux des membres de la famille, et toute structure qui en contient.

Il est également interdit aux Nazirites d'avoir du raisin ou des dérivés de raisin même s'ils ne sont pas alcoolisés. Selon l'interprétation rabbinique, la nazirite n'interdit pas de boire des boissons alcoolisées non dérivées du raisin.10 Selon une interprétation non rabbinique, il est interdit à un Nazirite de consommer de l'alcool et du vinaigre à partir de cet alcool, quelle que soit sa source. Les lois du vin ou du raisin se mélangeant dans d'autres aliments sont similaires aux autres lois alimentaires qui s'appliquent à tous les Juifs.11

Une nazirite peut coiffer ses cheveux avec sa main ou se gratter la tête et n'a pas à s'inquiéter si des cheveux tombent. Cependant, une nazirite ne peut pas se coiffer, car il est presque certain de retirer certains cheveux. Une nazirite n'est pas autorisée à utiliser un dépilatoire chimique qui enlèvera les poils.12 Une nazirite qui se rétablit de Tzaraath, une maladie de peau décrite dans Lévitique 14, est obligée de se couper les cheveux malgré le fait qu'elle soit nazirite.

La nazirite (à l'exception d'une nazirite de type Samson comme indiqué ci-dessus) peut ne pas devenir rituellement impure par un cadavre. Cela inclut de ne pas être sous le même toit qu'un cadavre. Cependant, une nazirite peut contracter d'autres types d'impuretés rituelles. Un nazirite qui trouve un cadavre non enterré est obligé de l'enterrer, même s'il sera souillé au cours du processus.13

À la fin de la période nazirite, la nazirite apporte trois sacrifices au Temple de Jérusalem. Le premier est une brebis pour un chatat (offrande pour le péché), le second est un agneau pour olah (offre d'élévation), et enfin un bélier comme Shelamim (offrande de paix) avec un panier de matsa et leurs offrandes de céréales et de boissons.14 Après avoir apporté les sacrifices, le nazirite se rase la tête dans la cour extérieure du Temple.

Ce vœu a été observé dans la période intertestamentaire. 1 Maccabées 3:49 mentionne des hommes qui avaient mis fin à leurs vœux de nazirite, un exemple daté d'environ 166 avant notre ère. Josephus mentionne un certain nombre de personnes ayant prononcé le vœu, comme son tuteur Banns (Antiquités 20.6), et Gamaliel rapporte dans la Mishna comment le père du rabbin Chenena a fait un vœu nazirite à vie devant lui (Nazir 29b) - des exemples montrant cette pratique ont été observés au premier siècle de notre ère.

Types de nazirites

En général, il y avait trois types de nazirites: 1) une nazirite pour une durée déterminée, 2) une nazirite permanente, et 3) une nazirite, comme Samson, qui était un nazirite permanent et n'a pas pour consigne d'éviter les cadavres. Ces types de Nazirites n'ont aucune source dans la Bible mais sont connus par la tradition.15

Chacun de ces types avait des lois légèrement différentes. Par exemple, un Nazirite permanent était autorisé à se couper les cheveux une fois par an si les cheveux étaient gênants.

Après avoir suivi ces exigences pendant une période de temps désignée (qui serait spécifiée dans le vœu de l'individu et ne pas être inférieure à 30 jours), la personne plongerait dans un Mikvah et fais trois offrandes, un agneau comme holocauste "(olah), une brebis comme offrande pour le péché (hatat), et un bélier comme une offrande de paix (shelamim), en plus d'un panier de pains sans levain, des offrandes de céréales et des offrandes de boissons, qui accompagnaient l'offrande de paix.

Une personne peut spécifier la durée de tout nombre de jours supérieur ou égal à 30 jours. Si une personne ne précise pas, ou spécifie un délai inférieur à 30 jours, le vœu est de 30 jours.16 Une personne qui dit "je suis un nazirite pour toujours" ou "je suis un nazirite toute ma vie" est une nazirite permanente et des lois légèrement différentes s'appliquent. De même, si une personne dit «Je suis un nazirite comme Samson», les lois d'un nazirite de type Samson s'appliquent. Cependant, si une personne dit qu'elle est naziréenne depuis mille ans, elle est naziréenne régulière.

Un père, mais pas une mère, peut déclarer son fils, mais pas sa fille, nazirite. Cependant, l'enfant ou tout membre de sa famille proche a le droit de refuser ce statut.17

Nazirites bibliques

Samson (Livre des juges 13: 6-7) et Samuel (1 Samuel 1:11) sont deux exemples de nazirites dans la Bible hébraïque. Dans les deux cas, leurs mères ont fait les vœux avant leur naissance, ce qui les obligeait à vivre une vie ascétique, mais en retour, ils ont reçu des dons extraordinaires: Samson possédait la force et la capacité dans la bataille physique, tandis que Samuel était un prophète.

  • Juges 13: 6-7
6. Et la femme est venue et a dit à son mari, en disant: "Un homme de Dieu est venu vers moi, et son apparence était comme l'apparence d'un ange de Dieu, très impressionnante; et je ne lui ai pas demandé d'où il était et son nom il ne me l'a pas dit.
7. Et il me dit: «Voici, tu concevras et enfanteras un fils; et maintenant, ne buvez pas de vin et de boisson forte, et ne mangez aucune chose impure, car un nazirite à Dieu sera l'enfant depuis l'utérus jusqu'au jour de sa mort. 18
  • Amos 2: 11-12
11. Et j'ai suscité certains de vos fils comme prophètes et certains de vos jeunes hommes comme nazirites; n'est-ce pas, enfants d'Israël? dit le Seigneur.
12. Et vous avez donné aux nazirites de boire du vin, et vous avez ordonné aux prophètes de dire: "Ne prophétisez pas."19

Nazirites dans le Nouveau Testament

Selon l'Encyclopédie catholique, «les Nazaréens apparaissent à l'époque du Nouveau Testament… Le plus important d'entre eux est généralement considéré comme Jean-Baptiste, dont l'ange a annoncé qu'il ne devrait« pas boire de vin ni de boisson forte ». Il n'est pas explicitement appelé nazaréen, ni y a-t-il une mention des cheveux non rasés, mais la sévère austérité de sa vie est en accord avec l'ascétisme supposé des nazaréens. "20 L'Évangile de Luc note que le vin était interdit dans la pratique ascétique, car l'ange qui annonce la naissance de Jean-Baptiste prédit qu '"il sera grand aux yeux du Seigneur, et ne boira ni vin ni boisson forte; et il être rempli du Saint-Esprit, même depuis le ventre de sa mère, "21 en d'autres termes, une nazirite de naissance, ce qui impliquait que John avait fait un vœu de nazirite à vie.

La pratique d'un vœu naziréen fait partie de l'ambiguïté du terme grec "Nazaréen"22 qui apparaît dans le Nouveau Testament; le sacrifice d'un agneau et l'offrande de pain suggèrent une relation avec le symbolisme chrétien (là encore, ce sont les deux offrandes les plus fréquemment prescrites dans le Lévitique, donc aucune conclusion définitive ne peut être tirée). Alors qu'un dicton (Matthieu 11: 18-19 et Luc 7: 33-35) attribué à Jésus rend douteux qu'il était naziréen pendant son ministère, le verset se termine par la déclaration curieuse: "Mais la sagesse est justifiée par tous ses les enfants. " L'advocation de la consommation rituelle du vin dans le cadre de l'Eucharistie, la tevilah dans Marc 14: 22-25 a indiqué qu'il a gardé cet aspect du vœu naziréen quand Jésus a dit: "En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu'au jour où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu." Le rituel par lequel Jésus a commencé son ministère (enregistré en grec sous le nom de "Baptême") et son vœu dans Marc 14:25 et Luc 22: 15-18 à la fin de son ministère, reflètent respectivement les étapes finales et initiales (purification par immersion dans l'eau et abstention de vin) inhérente au vœu de nazirite.

Le livre biblique, Actes des Apôtres est également attribué à l'auteur Luc, et dans Actes 18:18, Paul s'est coupé les cheveux à cause d'un vœu qu'il avait prononcé23 et dans Actes 21: 20-24, il a été conseillé à Paul d'éviter l'hostilité des "juifs qui croient" (croire en Jésus, c'est-à-dire les chrétiens juifs) à Jérusalem qui avaient entendu Paul enseigner contre la loi en se purifiant et en accompagnant quatre hommes au temple qui avaient prononcé des vœux nazaritiques24 (afin qu'il puisse apparaître "ordonné"25), un stratagème qui n'a fait que retarder l'inévitable assaut de la foule contre lui. Cet événement a provoqué l'accusation dans Actes 24: 5-18 que Paul était le "chef de file de la secte des Nazaréens", et fournit ainsi une vérification supplémentaire que le terme Nazaréen était une mauvaise traduction du terme Nazirite.

Ce qui est curieux, c'est que Luc ne mentionne pas ici l'apôtre Jacques le Juste comme prononçant des vœux nazirites, bien que les historiens chrétiens ultérieurs (par exemple Epiphane Panarion 29.4) le croyait, et le vœu d'un nazirite expliquerait l'ascétisme qu'Eusèbe de Césarée a attribué à Jacques (Historia Ecclesiastica 2.23), une ascèse qui a donné à James le titre de "James le Juste".

Les vœux nazirites ne semblent pas avoir été compris par les Gentils, ni même mentionnés dans les écrits patristiques; par conséquent, certains se tournent vers «nazirite» plutôt que «de Nazareth» ou «le Nazaréen» pour l'origine de ces épithètes hébraïques / araméennes pour Jésus. Cette conclusion est basée en partie sur la prophétie de Matt. 2:23 qui dit de Jésus: "Et il vint et demeura dans une ville appelée Nazareth: afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes, il sera appelé Nazaréen." Il est douteux que les prophètes aient réellement dit «Nazaréen», plutôt que «Nazirite», car les bibles de référence déclarent que la prophétie citée dans Matt. 2:23 fait référence aux Juges 13: 5-7 concernant la description de Samson comme "un Nazirite à Dieu depuis l'utérus jusqu'au jour de sa mort." De plus, il n'y a aucun mot traduit par «Nazaréen» ni aucune référence à une ville de «Nazareth» dans les Écritures hébraïques (Ancien Testament). De plus, bien que Luc 1: 13-15: 49 décrive Jean-Baptiste comme un Nazirite de naissance, Jean a laissé entendre que Jésus était plus saint que lui dans Matt. 3: 13-15: 49, qui dit: "Alors Jésus vient de Galilée en Jordanie à Jean, pour être baptisé de lui. Mais Jean lui a interdit, disant: J'ai besoin d'être baptisé de toi, et tu viens à moi? Et Jésus répondant lui dit: Souffre qu'il en soit ainsi maintenant, car c'est ainsi qu'il nous appartient d'accomplir toute justice. Alors il le souffrit. " Ainsi Jésus a été baptisé, l'immersion dans l'eau étant un accomplissement du vœu nazirite.

Attitudes envers les nazirites

Le nazirite est appelé "saint au Seigneur" (Nombres 6: 8), mais en même temps doit apporter une offrande pour le péché (Nombres 6:11) pour faire l'expiation pour ce qu'il a péché. "Cette contradiction apparente, a souligné dans le Talmud babylonien, conduisent à deux points de vue divergents: Samuel et le rabbin Eliezer Hakappar, se concentrant sur l'offrande pour le péché de la nazirite, considéraient les nazirites, ainsi que tous ceux qui jeûnaient lorsqu'ils n'étaient pas obligés de Cependant, un autre rabbin Eliezer explique que la nazirite est en effet sainte et que le péché mentionné dans le verset ne s'applique qu'à une nazirite devenue souillée rituellement.26 Maïmonide, suivant le point de vue du rabbin Eliezer Hakappar, appelle un nazirite un pécheur, expliquant qu'une personne doit toujours être modérée dans ses actions et ne pas être à l'extrême.27 Néanmoins, il souligne qu'une nazirite peut être mauvaise ou vertueuse selon les circonstances.28

Nahmanides, dans son commentaire sur la Torah, se range du côté du rabbin Eliezer. Il explique que l'idéal serait que la personne soit nazirite toute sa vie. Par conséquent, cesser d'être nazirite nécessite une offrande pour le péché.

Beaucoup d'opinions ultérieures compromettent ces points de vue et expliquent qu'une nazirite est à la fois bonne et mauvaise.29

Nazirites dans l'État moderne d'Israël

Le rabbin David Cohen (1887-1972) était un nazirite.

Remarques

  1. ↑ Michael L. Moran, «« Nazirites et Nazaréens: la signification de Nazaraeus à Saint-Jérôme ». Zeitschrift für Antikes Christentum. Vol. 9 n ° 2 (mai 2006): 320-366
  2. ↑ Mishneh Torah 2:16
  3. ↑ Mishneh Torah 1: 5
  4. ↑ Mishneh Torah 2: 20-23
  5. ↑ Voir le commentaire biblique d'Abraham ibn Ezra.
  6. ↑ Mendy Hecht // www.askmoses.com / article.html? H = 267 & o = 232 "Qu'est-ce qu'un nazir?" Demandez à Moïse. date d'accès 2007-08-09.
  7. Mishneh Torah Hafla'ah, Nazir 2:16
  8. ↑ Alternativement pour un total de 14 ans - voir Mishna tractate "Nazir" 3: 5
  9. Mishneh Torah 6: 1-3; Mishna Tractate "Nazir" 6: 5
  10. Mishneh Torah 5:1-3
  11. ↑ Mishneh Torah 5: 7
  12. ↑ Cependant, aucun coup de fouet n'est encouru Mishneh Torah 5:14
  13. Mishneh Torah 7:14
  14. Mishneh Torah 8:1-3
  15. Mishneh Torah 3:13
  16. ↑ Mishneh Torah 3: 1,2
  17. ↑ Mishneh Torah 2: 14-15
  18. ↑ Judaica Press
  19. ↑ Judaica Press
  20. ↑ Catholic Encyclopedia: Nazarite: Récupéré le 3 novembre 2007.
  21. ↑ Luc 1: 13-15
  22. ↑ lexique Bauer, 2e éd., 1979; Évangiles complets, Robert J. Miller, rédacteur en chef, 1992, note de traduction de Matthieu 2:23, page 62: "Nazorean: Cette citation peut dépendre de la Septante de Judg 13: 5 ou 16:17. L'orthographe du mot par Matthieu diffère du "Nazaréen" de Marc (par exemple, 1:24). "
  23. ↑ Encyclopédie catholique: Nazaréen: "D'après Actes (xxi, 23 sqq.), Nous apprenons que les premiers juifs chrétiens prirent occasionnellement le vœu nazaréen temporaire, et il est probable que le vœu de saint Paul mentionné dans Actes 18:18, était de une nature similaire, bien que le rasage de sa tête à Cenchræ, en dehors de la Palestine, n'était pas conforme aux règles énoncées dans le sixième chapitre des Nombres, ni à leur interprétation par les écoles rabbiniques de cette période (voir Eaton in Hastings, Dict. of the Bible, sv Nazarites.) Si nous devons croire la légende d'Hégésippe citée par Eusèbe ("Hist. Eccl.", II, xxiii), St. James the Less, évêque de Jérusalem, était un Nazaréen, et a exécuté avec une rigueur exacte toutes les pratiques ascétiques requises par cette règle de vie. "Récupéré le 3 novembre 2007.
  24. ↑ McGarvey: "Il est évident, d'après la transaction devant nous, comme observé ci-dessus, que James et les frères de Jérusalem considéraient l'offrande de sacrifices comme au moins innocente; car ils approuvaient le cours des quatre Nazaréens et exhortaient Paul à se joindre à avec eux dans le service, même si cela les obligeait à offrir des sacrifices, et même des offrandes pour le péché. Ils ne pouvaient pas, en effet, très bien éviter cette opinion, car ils admettaient l'autorité continue de la loi mosaïque. Bien qu'ils soient en désaccord avec eux quant à la motif de leur opinion, comme en référence aux autres coutumes, Paul a évidemment admis l'opinion elle-même, car il a adopté leurs conseils et a payé les frais des sacrifices offerts par les quatre Nazaréens. "Récupéré le 3 novembre 2007.
  25. ↑ Catholic Encyclopedia: Judaizers note: "Paul, d'autre part, non seulement ne s'est pas opposé au respect de la loi mosaïque, tant qu'il n'a pas porté atteinte à la liberté des Gentils, mais il s'est conformé à ses prescriptions lorsque l'occasion (1 Corinthiens 9:20). Ainsi, peu de temps après le Concile de Jérusalem, il circoncit Timothée (Actes 16: 1-3), et il était en train d'observer le rituel de la mosaïque lorsqu'il fut arrêté à Jérusalem (Actes 21: 26 sqq.). »Récupéré le 3 novembre 2007.
  26. ↑ Talmud Taanis 11a
  27. Mishneh Torah Maadah, Deot 3: 1-4; Voir aussi Introduction de Maimonide à Pirke Avot dans son commentaire sur la Mishna
  28. Mishneh Torah Haphlah, Nazir 10:21
  29. ↑ Talmud, Taanis 11a Tosafot "Samuel dit…"

Les références

  • Chepey, S. Les nazirites dans le judaïsme tardif du Second Temple: une étude des écrits juifs anciens, du Nouveau Testament, des preuves archéologiques et d'autres écrits de l'Antiquité tardive. AJEC 60. Leiden: Brill Academic Publishers, 2005.
  • Diamond, Eliezer. Les hommes saints et les artistes de la faim: le jeûne et l'ascétisme dans la culture rabbinique. Oxford University Press, 2003. ISBN 978-0195137507
  • Moran, Michael L. '"Nazirites et Nazaréens: la signification de Nazaraeus à Saint Jérôme." Zeitschrift für Antikes Christentum. Vol. 9 n ° 2 (mai 2006): 320-366.

Liens externes

Tous les liens ont été récupérés le 14 novembre 2018.

  • Nazaréen dans l'Encyclopédie juive de 1906
  • Nazaréen dans l'Encyclopédie catholique de 1913
  • Nazarite dans l'Encyclopædia Britannica de 1911
  • Texte intégral de la Mishna nazir et Mishneh Torah nazir à Machon Mamre. (en hébreu)

Voir la vidéo: What is the Nazarite Vow? (Juillet 2020).

Pin
Send
Share
Send